Rhinoplastie Rhinoplasty

Élément central du visage, le nez porte une grande part de l’expression de sa personnalité, c’est pourquoi  il intervient fortement dans la définition du regard. Toutes les questions que vous vous posez sur la rhinoplastie (rhinoplasty) trouveront leur réponse au sein des informations données par un chirurgien esthétique spécialiste en rhinoplastie, pratiquant essentiellement la rhinoplastie ultrasonique (ultrasonic rhinoplasty), expert formé auprès des meilleurs chirurgiens esthétiques brésiliens et français, avec une expérience de plus de 30 ans dans le domaine de la chirurgie esthétique du visage. Les commentaires et avis sont possibles à enregistrer en bas de page. Se reporter à la page tarifs pour connaitre des prix moyens à titre indicatif d’une rhinoplastie.

 

Peut-on réaliser une chirurgie du nez sur mesure ?

La rhinoplastie reste une des plus délicates interventions de chirurgie esthétique. Elle dépend de facteurs morphologiques, psychologiques, ethniques, techniques.

 

L’analyse esthétique du visage est primordiale (profiloplastie), le nez devant être intégré harmonieusement au reste du visage et à la morphologie générale du patient ; le profil psychologique, aussi, doit être défini soigneusement, pour proposer un nez adapté au caractère et à la personnalité du patient. Les gouts et préférences du patient seront interprétés et intégrés à la réflaxion.

Il faut définir le naturel de chacun selon des critères esthétiques socio-culturels, mais il faut, avec attention,  écouter la demande et identifier le plus précisément possible les attentes du patient.
Il ne doit pas et il ne peut pas y avoir de nez standard. Le chirurgien esthétique qui se dit spécialiste en rhinoplastie, doit maitriser toutes les techniques et toutes les approches pour offrir un résultat le plus adapté.

La rhinoplastie nez sera toujours personnalisée, les possibilités de modifications sont larges et les options variées.

 

Une chirurgie esthétique du nez qui correspond à votre naturel sera élaborée et une simulation de rhinoplastie avant/après dessinée.
Mais, il faut garder à l’esprit que de nombreux critères, notamment la qualité de la peau (épaisseur, manque d’élasticité) limite parfois les objectifs de l’intervention chirurgicale de correction du nez. Il est par exemple impossible de faire une pointe fine sur un gros nez, large, à peau épaisse.

Quels sont les moyens pour élaborer un projet personnel ?

La visualisation de photos «avant-après» de cas similaires au vôtre, permettra d’appréhender le résultat escompté. Une simulation sur des photos prises en consultation sera réalisée par le chirurgien esthétique pour peaufiner la préparation de l’intervention de rhinoplastie et la compréhension complète du projet .

 

La conception du projet chirurgical de votre rhinoplastie sur mesure sera le fruit d’une communication poussée où seront abordées toutes vos aspirations d’un côté et seront transmises toutes les possibilités réalistes de changement que le chirurgien esthétique pourra apporter à votre nez. La sélection par le patient de photos de nez, sur le mode “j’aime/j’aime pas”, aideront à coller au plus près de son souhait.

Le développement de nouvelles technologies comme la rhinoplastie ultrasonique (rhinosculpture) par énergie piézo-électrique permet d’affiner encore plus les gestes du chirurgien esthétique qui va réaliser une véritable microchirurgie esthétique du nez. On est passé de l’âge de pierre au tailleur de diamant, on peut comparer cela  à de l’orfèvrerie.

Cela implique une rhinoplastie par voie ouverte, à “ciel ouvert”. Par conséquence, cette technique est beaucoup plus précise et fiable, grâce à la visualisation directe des structures à modifier.

 

De même, les techniques de “Preservation Rhinoplasty” qui conservent et modifient certaines structures comme l’arête offrent des options très rassurantes quant à l’aspect naturel final de la rhinoplastie.

 

Avant-Après rhinoplastie ultrasonique
Rhinoplastie ultrasonique semi-ouverte, technique personnelle

Avant-Après de rhinoplastie ultrasonique chez une jeune femme
Rhinoplastie ultrasonique semi-ouverte jeune femme (face) : bosse modérée et déviation du nez

Quelles structures peut-on modifier lors d’une rhinoplastie ?

L’arête du nez (dorsum)

Trop large de face, il faut l’affiner; si le nez est tordu et fortement asymétrique, on peut le redresser (à ne pas confondre avec la déviation de la cloison nasale qui est un problème interne à retentissement fonctionnel). Trop bombée de profil (bosse), il faut la diminuer, on parle alors de Rhinoplastie Structurelle. Si le nez est trop gros globalement sans  présenter une bosse trop  prononcée, on peut modifier et faire reculer toute la pyramide nasale  comprenant l’arête sans résection de la bosse, c’est la Rhinoplastie de Préservation (Preservation Rhinoplasty).

 

Une rhinoplastie ethnique corrigeant un nez  jugé trop plat, épaté ou une  rhinoplastie secondaire ou post-traumatique  pour nez ensellé (trop creusé)  consisteront à apporter un matériel (greffe de cartilage, d’os ou implant) pour (re)créer une arête fine et projetée.

On parle alors de Rhinoplastie d’Augmentation.

La Rhinoplastie Médicale trouve ici un terrain de prédilection dans la volonté de cacher des irrégularités ou camoufler une petite bosse sans chirurgie par injection d’Acide Hyaluronique.

 

La pointe du nez

Tombante, elle sera relevée, projetée. Trop longue, elle peut être raccourcie mais modérément en général surtout la peau est épaisse. Trop aplatie ou mal “dessinée”, elle sera reconstruite, on parle de Définition de Pointe.

Une modification radicale parfois nécessaire associant résection (minime), restructuration et apposition. Il faut préserver la puissance de la valve respiratoire nasale.
Un remodelage pour affiner une pointe trop large ou trop carrée, peut d’ailleurs se concevoir seule, sans toucher au reste du nez. On parle alors de Rhinoplastie de Pointe.

J’insiste ici sur les difficultés pour ne pas dire impossibilités dues à une peau épaisse, manquant de capacité de rétraction. Les ambitions seront toujours adaptées à la réalité, et le projet toujours envisagé avec transparence et honnêteté.

 

Les narines

Trop larges ou trop épaisses pourront être réduites au prix d’une petite cicatrice cachée dans le creux arrondi à la base des ailes du nez, au sommet du sillon naso-génien, creux délimitant la jonction entre la joue et la lèvre blanche.

On parle de  Réduction des ailes cutanés du nez.

Peut-on traiter un problème de cloison (septoplastie) en même temps qu’une rhinoplastie?

Oui, il est parfois nécessaire de redresser une cloison nasale déviée, source d’une gêne respiratoire. Elle participe parfois à une déviation globale du nez. Le traitement d’une déviation de la cloison fait partie du projet esthétique de rhinoplastie car elle fait partie de l’architecture du nez.
Par ailleurs, tout problème fonctionnel à type de nez bouché, tendance aux rhinites allergiques ou même sinusites sera recherché. Une consultation préopératoire chez un médecin ORL sera demandée presque systématiquement dans ce cas. Un traitement médical préparatoire à la chirurgie du nez ou chirurgical comme une turbinoplastie (turbinectomie) devront être proposés, éventuellement simultanément et à double équipe pendant la rhinoplastie.

 

A quel âge peut-on bénéficier d’une rhinoplastie ?

La rhinoplastie peut se pratiquer dès 16 ans, âge de fin de croissance et de développement du nez. Il est malgré tout conseillé d’attendre 18-20 ans ,période de fin de croissance, avant de prendre ce genre de décision, en toute connaissance de cause et en dehors d’une crise de post-adolescence.  La demande en rhinoplastie, sous la poussée des réseaux sociaux notamment, commencent de plus en plus jeune. Il sera primordial d’analyser le niveau réel de complexe qui l’accompagne avant de se lancer trop précocement vers une modification irréversible.

Vis à vis de la loi, un accord parental est demandé avant 18 ans.

Chez le sujet d’âge plus mûr, une rhinoplastie reste toujours envisageable.  Le parcours de vie n’autorise parfois que tardivement à s’occuper de soi. Il est vital de ne jamais renoncer à un tel projet si la souffrance causée par un nez inesthétique apparait de façon constante. On notera un  certain degré de rajeunissement du visage apporté par la rhinoplastie dans ce cas.

Rhinoplastie de la bosse et de la pointe chez une adolescente
Rhinoplastie de la bosse et de la pointe chez une adolescente

Quel type d’anesthésie est utilisé au cours d’une rhinoplastie?

Pratiquement toujours réalisée sous anesthésie générale, la rhinoplastie peut parfois être réalisée sous sédation profonde (neuroleptanalgésie) associée à une anesthésie locale.
Dans certains cas de modification très localisée (de la pointe ou des narines), une anesthésie locale pure est envisageable. C’est le cas de certaines retouches.
Cela représente, malgré tout des cas peu fréquents, en effet, dans la plupart des cas, nous aurons recours à l’anesthésie générale.

En revanche, la rhinoplastie est le plus souvent réalisée en ambulatoire (sortie le soir même).

Quelles sont les suites d’une rhinoplastie ?

Après une hospitalisation courte, 12 à 36 heures maximum, le retour à domicile est autorisé. Les suites sont quasiment indolores.
Au réveil, vous aurez soit des mèches grasses ou des mini éponges douces qui bouchent les narines, soit des tubes siliconés qui laissent passer l’air.

Les mèches seront retirées le lendemain le plus souvent et par le patient lui-même.

Si une septoplastie (= redresser la cloison interne) ou des prélèvements cartilagineux sont effectués  au niveau de la cloison au cours de la rhinoplastie, alors seront placés des tubes en silicone souple. Ils seront retirés par votre chirurgien après 1 semaine.
Une attelle en résine  est systématiquement placée sur le nez pour 6-8 jours. Pendant cette période, les paupières et le haut des joues sont gonflés et présentent des ecchymoses (bleus) plus ou moins marquées. Des masques au sérum physiologique froid seront prescrits. Les marques vont apparaitre progressivement (même si on est parfois peu gonflé à la clinique), pour êtres maximum à la 48éme heure. En 10 jours, durée pendant laquelle les ecchymoses descendent sur les joues en changeant de couleurs, le visage récupère un aspect compatible avec  une vie sociale et relationnelle normale. La rhinoplastie ultrasonique (rhinosculpture) permet de réduire, par la douceur technique de la découpe osseuse, les ecchymoses postopératoires (bleus) et, ainsi, offre une récupération plus rapide.
Les lavages à l’eau de mer seront pratiqués 4 à 5 fois par jour après ablation des mèches.

Lors du premier contrôle à une semaine, les fils, l’attelle et les tubes seront retirés au cabinet du chirurgien esthétique.

rhinoplastie patiente mineure - photos de trois quart - avant_après
rhinoplastie patiente mineure – photos de trois quart – avant_après

Où sont placées les cicatrices au cours d’une rhinoplastie ?

rhinoplastie-incisions
rhinoplastie : incision endo-nasale ou voie ouverte

Longtemps les cicatrices de rhinoplastie (dite fermée) se situaient uniquement dans les muqueuses, cachées à l’intérieur du nez, faites avec des fils résorbables.
Le développement de la rhinoplastie ouverte (notamment grâce aux chirurgiens américains dans les années 90 relayés par le Dr Gilbert Aiach en France) se matérialise par une cicatrice supplémentaire, cutanée, au niveau de la columelle, qui joint les 2 cicatrices muqueuses intra-nasales (droite et gauche). Cela offre la possibilité de soulever la peau du nez, permettant alors, une rhinoplastie à vision directe à ciel ouvert.

 

Elle est devenue la routine (elle est même obligatoire dans la rhinoplastie ultrasonique), permettant un travail subtil, anatomique et précis.

En cas de narines trop longues ou trop larges ou asymétriques, une réduction des ailes du nez nécessitera une cicatrice camouflée dans le creux autour de la narine et rejoignant l’entré des orifices narinaires.

reduction-narine-incision
réduction des narines : incisions et sutures

 

Quand peut-on juger du résultat définitif ?

C’est un point fondamental. La route est longue et il faut s’armer de patience en matière de rhinoplastie.

Le nez évolue sur une longue période de 12 à 24 mois.

Après 2 mois, le résultat d’une rhinoplastie est considéré comme avancé mais dans certains encore éloigné de l’aspect définitif.

Le nez est normalement solide après ces 2 mois et toutes les activités notamment sportives sont alors autorisées.

Les détails du contour du nez, notamment de la pointe, apparaitront toujours progressivement et parfois très lentement pendant l’année qui suit. Un certain degré d’œdème prolongé et parfois l’apparition d’une fibrose en ralentissent parfois l’arrivée.

Le soleil est interdit pendant un mois après une rhinoplastie.
Si des petits défauts comme des irrégularités ou une légère asymétrie de la pointe apparaissent, un temps complémentaire en général sous anesthésie locale est envisageable, mais pas avant 12mois. On peut faire des injections en attendant.

rhinoplastie complexe avant 1

Rhinoplastie chirurgicale classique pour bosse, nez busqué et pointe plongeante. Avant-Après.

rhinoplastie complexe après 1

Rhinoplastie médicale de correction. Injection d’acide hyaluronique pour corriger une ensellure post-rhinoplastie par résection excessive de la bosse.