Anesthésie

Lexique

Acte médical obligatoire et associé à toute intervention. On sépare différentes techniques d’anesthésie qui sont pratiquées par un anesthésiste (sauf l’anesthésie locale)

  • Générale plus ou moins profonde dite classique avec ventilation assistée par respirateur.
  • Diazanalgésie ou neuroleptanalgésie qui est une anesthésie générale superficielle ou une sédation profonde. Elle est en général combinée avec une anesthésie locale et permet une hospitalisation ambulatoire le plus souvent. Le patient est endormi mais respire normalement.
  • Locorégionale, exemple la péridurale ou la tronculaire de joue. C’est une anesthésie par injection locale au contact des nerfs tronculaires principaux ou des racines médullaires de ces nerfs. Le patient reste réveillé, mais toute la région opératoire est largement anesthésiée.
  • L’anesthésie locale, pratiquée par le chirurgien, elle consiste en l’injection directement au niveau du site opératoire et au moment de l’opération, d’un produit anesthésiant comme la lidocaïne. Elle est très souvent utilisée en complément des actes d’anesthésie générale permettant d’en diminuer la profondeur et la dose.

    Une consultation d’anesthésie préopératoire est obligatoire, sauf pour une anesthésie locale. Elle doit être réalisée au moins 48 heures avant l’intervention et moins d’un mois avant celle-ci.

    Laissez un commentaire: