Liposuccion, lipoaspiration, Lipostructure, Liposculpture

liposuction canulesLe principe de l’intervention de liposuccion est simple :

Par des incisions de 5 mm placées à des endroits discrets, le chirurgien introduit sous la peau une canule, longue aiguille  à l’extrémité arrondie présentent plusieurs petits orifices. Celle-ci est reliée à une machine d’aspiration dont la puissance est modulable. En la déplaçant délicatement par des mouvements de « va et vient » selon des tunnels en éventail, il est réalisé un dégraissage sous-cutanée, fin et précis, dans les zones sélectionnées. Le choix de la canule est très large, reposant sur de nombreux modèles; longueur de 15 à 30 cm, diamètre de 3 à 5 mm, bout spatulé ou rond, orifices de 1 à 5 répartis en ligne ou de façon circulaire. Chaque zone sera ainsi traitée parfaitement et selon un processus adapté.

1. Peut-on réaliser une liposuccion chez tous les sujets et sur n’importe quelle partie du corps?
2. Quel type d’anesthésie peut-on utiliser ?
3. Combien de temps dure l’intervention de liposuccion et quelle est la durée d’hospitalisation?
4. Quelles sont les suites opératoires?
5. Est-ce que la graisse va revenir après une liposuccion?
6. En conclusion

Peut-on réaliser une liposuccion chez tous les sujets et sur n’importe quelle partie du corps ?

Pour voir un effet en surface d’une diminution de volume en profondeur, il faut une rétraction secondaire de la peau. Le résultat escompté va donc dépendre des qualités de tonicité et d’élasticité cutanées en regard de la zone choisie.

La liposuccion est un acte qui se réalise à tout âge, mais il est évident que plus la peau est ferme et tonique et plus elle a des capacités de rétraction importantes et donc plus la quantité de graisse retirée pourra être importante et meilleurs seront les résultats.

De la même façon, toutes les zones du corps ne présentent pas les mêmes capacités de rétraction.

Les zones les plus favorables à la liposuccion sont:

* Visage et double menton
* Silhouette: ventre, poignée d’amour, hanche, culotte de cheval
* Les membres: les bras, les cuisses, la face interne des genoux, les mollets et les chevilles
* D’autres sont dangereuses voir interdites: plissé au-dessus de la rotule, arrondi de la fesse.

Quel type d’anesthésie peut-on utiliser ?

L’anesthésie pour une liposuccion sera:

– locale pour des liposuccions de zones réduites: petit bedon, intérieur des genoux, double menton, bras.

– locorégionale (péridurale) ou générale dans tous les autres cas.

Combien de temps dure l’intervention de liposuccion et quelle est la durée d’hospitalisation ?

L’intervention dure entre 30 minutes et 2 heures selon le nombre de zones à traiter et la quantité de graisse aspirée, avec une hospitalisation de 12 heures (ambulatoire) à 24 heures suivant le volume retiré.

Quelles sont les suites opératoires ?

A la fin de l’intervention, un panty (vêtement compressif de contention type « cycliste épais » dit lipopanty) sera mis en place. Il devra être gardé entre 2 et 4 semaines, en permanence. Les 8 premiers jours, il ne sera retiré que pour des liposuccions peu étendues, sinon pour éviter le contact appuyé avec des zones sensibles il sera conservé H24 ; ensuite et après la consultation de contrôle de la première semaine, on peut l’enlever pour le laver et hydrater sa peau avec une crème. Le panty va appliquer la peau de façon homogène et aider ainsi sa rétraction progressive. Il minimisera le gonflement lié à l’œdème postopératoire de la liposuccion.

Les douches sont autorisées dès le lendemain, elles seront donc, le plus ouvent,  prises avec le panty la première semaine.
Il est important de se mobiliser dès le lendemain de l’intervention pour prévenir les phlébites. Un traitement préventif anti-coagulant sera souvent prescrit sauf petites liposuccions.

Un traitement antalgique systématique préventif sera prescrit. Les douleurs qui durent rarement plus de 4-5 jours seront ainsi minimes. Une reprise des activités professionnelles est possible passé ce délai.

Les bleus (ecchymoses) sont variables et durent rarement plus de 15 jours.

L’œdème disparaît à 80% en 3 semaines mais complètement en 3-4 mois, voire 6 mois pour certaines zones.

Pas de soleil pendant 3-4 semaines, tant que persiste le moindre bleu et protection des cicatrices pendant 6 mois.

A partir du moment où le panty est retiré, une activité sportive est recommandée. La récupération sera alors aidée éventuellement par des massages de drainages lymphatiques pendant un à deux mois. Tout au long de cette période, un accompagnement alimentaire est conseillé.

Est-ce que la graisse va revenir après une liposuccion ?

La liposuccion n’est pas un traitement de la surcharge pondérale. Elle ne fait que modifier la silhouette en diminuant les surcharges localisées (lipomérie). En dehors d’événement à participation hormonale type grossesse ou ménopause, la graisse retirée ne reviendra pas. Il peut même se produire un effet visuel paradoxal de prise de volume plutôt « ailleurs » que dans la zone opérée si on prend du poids ensuite. Le résultat ne sera maintenu qu’au prix d’une surveillance nutritionnelle. Malgré tout une prise de poids n’empêchera pas la conservation des nouvelles lignes du corps. La nouvelle silhouette sera préservée.

En conclusion

La liposuccion, dorénavant souvent associé à un lipofilling de réinjection de la graisse pour remodelage de la silhouette, est l’intervention esthétique par excellence. Elle permet de redessiner un corps avec des cicatrices quasi-nulles. Chez les patientes en surpoids, un peu bloquée au milieu de leur régime, la liposuccion peut avoir un effet “starter”, entraînant une reprise de l’amaigrissement. Il résulte d’un effet psychique et métabolique. Cette technique s’applique à presque toutes les zones du corps, elle retire efficacement une graisse qui ne disparaît pas pendant le régime. Il vaut mieux la pratiquer le plus jeune possible à partir de 17 ans pour profiter au maximum des qualités élastiques de la peau.

Laissez un commentaire: