IMPLANTS D’AUGMENTATION DES FESSIERS

Dr F. Ouakil, chirurgien esthétique Paris, informations, tarifs, photos, blog sur la chirurgie des fesses, implants fessiers, augmentation par injection de graisse des fesses, Brazilian Butt Lift, injection de Macrolane des fesses sans chirurgie, comment obtenir des fesses brésiliennes par chirurgien esthétique spécialiste expert formé auprès des meilleurs chirurgiens esthétiques brésiliens, avec une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de la chirurgie plastique des fesses, avis.

IMPLANTS FESSIERS

Ces informations sont transmises par un chirurgien esthétique expert en chirurgie des fesses depuis 20 ans, formé auprès des meilleurs chirurgiens esthétiques brésiliens qui ont véritablement lancé et développé toutes les méthodes de chirurgie comme le Brazilian Butt Lift. Ces informations ne peuvent pas répondre à toutes vos questions, car chaque cas individuel est un cas particulier. Interrogez votre chirurgien esthétique sur chaque point, rien ne pourra jamais remplacer la consultation spécialisée de chirurgie esthétique.

Indication : à qui peut-on  proposer des implants fessiers ?

Les implants fessiers sont destinés aux personnes demandeuses d’une augmentation de volume globale, sur des fesses considérées comme trop plates manquant de «bombé» (fesses rebondies) essentiellement de profil. L’implant, pour des raisons de sécurité et de stabilité du résultat, sera placé strictement à l’intérieur du muscle fessier. Ils ne modifient donc pas la  position du sillon sous-fessier, c’est à dire qu’ils ne liftent pas le bas des fesses. Leur objectif est d’arrondir et augmenter le volume de la zone centrale (essentiellement les 2/3 supérieurs) de la fesse sans pouvoir augmenter le volume de l’intégralité de la fesse. Les résultats sont très satisfaisants car visibles et naturels à la fois. Le volume maximum de la prothèse est déterminé et limité par la taille du muscle grand fessier dans lequel elle est placée;  il varie de 220 à 500 grammes.

Principe de l’implant fessier

Les prothèses de fesses (implants des muscles fessiers) sont en silicone très cohésif, souple et résistant à la fois, à surface lisse. Le risque de fuite de gel est quasi inexistant, en tout cas très nettement inférieur à celui des implants mammaires.  Les implants fessiers n’ont pas besoin d’être changés de façon systématique. L’association à un lipofilling (liposuccion et réinjection de graisse) représente un véritable remodelage du contour postérieur avec une restructuration harmonieuse des volumes sur l’ensemble de la fesse, aussi bien au niveau de son galbe de profil que sur les côtés (visible alors de dos et de face), pour donner des fesses bien rondes et naturelles à la fois.

2 heures d’opération et 2 jours d’hospitalisation

L’opération a lieu sous anesthésie générale.

L’incision (unique) de 5-6 cm, est placée verticalement dans le pli inter-fessier (sillon).

Les implants en silicone sont placés dans l’épaisseur même du muscle fessier (grand fessier). C’est-à-dire dans la partie correspondant au 2/3 supérieure de la fesse, au-dessus de la zone d’appui ischiatique.  Ils sont très ainsi très peu perceptibles à la palpation et visuellement. Cette position intra-fessière musculaire garantit une sécurité et une stabilité du résultat bien supérieures aux autres techniques d’implants fessiers notamment sous-cutanés à prohiber formellement. En revanche, cela signifie que le volume d’implant d’augmentation des fessiers sera limité à la possibilité offerte par la taille du muscle grand fessier lui-même.

implants-fessiers-lipomodelage-avant/apres
implants fessiers + liposuccion avant/après

Suites opératoires des implants fessiers

A la sortie de la clinique, il est encore difficile de marcher et de s’asseoir  confortablement. Il est impératif de rester debout, sur le ventre ou sur le côté pendant 1 semaine. Mais la déambulation doit être pratiquée dès le premier jour éventuellement aidée par des béquilles.

La cicatrice doit être bien nettoyée et séchée tous les jours afin d’éviter les infections toujours possibles. Une bonne hygiène est fondamentale.

Les douleurs sont plutôt fortes  mais efficacement soulagées par des antalgiques puissants à prendre systématiquement.

Les douleurs persistent :

  • tiraillements au niveau des fesses (cicatrice et muscles)
  • hypersensibilité, troubles de la sensibilité cutanée

Cette gêne peut durer plusieurs semaines.

Un arrêt de travail de 15 jours minimum est à prévoir.

Il faudra attendre 2 mois au minimum avant de reprendre un sport qui sollicite les muscles des fesses.  Ne pas conduire pendant 3 semaines.

La cicatrice est cachée dans le sillon inter-fessier, invisible en position debout. Il se confond le plus souvent avec la ligne médiane naturelle.

implants-fessiers-volume_330-photos-avant/après
implants-fessiers-volume-330

Les inconvénients de l’implant fessier

Ils viennent directement du positionnement de l’implant fessier.

Si celui n’est pas strictement intra-musculaire d’emblée ou si, même correctement posé, il se déplace avec le temps et devient perceptible sous la peau, surtout si l’on a opté pour des implants fessiers de trop gros volume.

Les conséquences potentielles heureusement exceptionnelles :

L’implant est instable et peut toucher le nerf sciatique. Cela entraîne des douleurs vives et la nécessité d’opérer une seconde fois.

L’implant se voit sous la peau et se détecte au toucher.

L’implant entraine des inflammations répétées qui peuvent se traduire par des épanchements séreux.

Une infection du site opératoire est toujours possible et doit être signalée en urgence ( fièvre, douleurs pulsatiles, inflammation importante, rougeur, chaleur de la fesse, écoulement de pus)

Des épanchements (hématome, sérome) peuvent survenir à plus ou moins court terme, et peuvent nécessiter des ponctions ou une évacuation chirurgicale.

Toutes ces complications sont susceptibles d’imposer l’indication d’un retrait des implants.

Conclusion sur les implants fessiers

Technique de référence d’augmentation de volume des fessiers, les implants nécessitent de la part du chirurgien une maitrise parfaite de cette technique complexe et de la part de la patiente une attente et une demande raisonnable quant au volume de fesses escomptés. C’est à ces conditions que les complications sont réduites au minimum. L’optimisation par la combinaison avec un lipofilling (injection de sa propre graisse) est pour moi la garantie d’un résultat esthétique, naturel et suffisant.

IMPLANT FESSIER ET LIPOMODELAGE : BRAZILIAN BUTT LIFT

Augmentation fessiers implant anatomiques 350 et lipofilling des creux
Augmentation fessiers implant anatomiques 350 et lipofilling des creux

Laissez un commentaire: