BOTOX-TOXINE BOTULIQUE

lift botox sourcil oeil

La TOXINE BOTULINIQUE

Dr F. Ouakil, chirurgie esthétique Paris, informations, tarifs, photos, blog sur les injections des rides par le Botox-toxine botulique. Pour atténuer les rides d’expression, ouvrir le regard, adoucir les traits. Par chirurgien esthétique spécialiste expert formateur sur les techniques d’injections  avec une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de la médecine esthétique chez la femme et  chez l’homme, avis.

Informations légales et rappel historique du Botox

Seuls certains spécialistes sont autorisés à injecter de la toxine botulique, et seule l’indication de traitement de la ride du lion (rides verticales entre les sourcils, rides glabellaires) et la patte d’oie est prévue par l’AMM en 2016. Cela n’interdit pas son usage dans d’autres indications.

Les règles à observer par le praticien sont:

1) Le devoir d’information
Un document clair et simple doit être remis à chaque patient expliquant les indications et les contre-indications des injections de toxine botulique, les effets attendus et les effets secondaires éventuels.
2) Un devis au delà de 350 € sera remis décrivant les zones traitées, le produit utilisé et le prix. Lors d’une utilisation hors AMM elle sera signalée.

3) Avoir suivi une formation rigoureuse d’apprentissage à l’emploi de ces produits référencés comme médicaments.

4) Être disponible pour rassurer et accompagner le patient surtout après la première injection.

5) Être capable de prendre en charge une éventuelle complication.

Rappel historique:

Le Botox est utilisé depuis 1980 dans le traitement du strabisme, et du blépharospasme, ainsi que dans diverses indications neurologiques. Depuis 1989, le Botox est utilisé pour des raisons purement esthétique, dans le traitement des rides. Une AMM a été donné par l’agence du médicament en 2003.

Voir les détails sur le document officiel : http://agmed.sante.gouv.fr/htm/5/rappe/data/vistabel.pdf BOTOX VISTABEL DYSPORT sont les noms de marque de la Toxine Botulique de type A.
La Bactérie Clostridium Botulinium produit 9 toxines et, absorbée en grande quantité peut causer une intoxication alimentaire rare : le Botulisme.
La Toxine injectée en thérapeutique est la Toxine de type A purifiée ; injectée en très faible quantité directement dans les muscles spécifiques, elle permet de relâcher les muscles, faire disparaître les rides secondaires à l’hyperaction musculaire et obtenir un effet lifting.

Comment le Botox a-t-il été testé ?

Le Botox est utilisé depuis 1980 dans le traitement du strabisme, et du blépharospasme, mais c’est en 1989 que le Botox a été utilisé pour la première fois dans le traitement des rides.

Des effets secondaires sont-ils parfois ressentis après injection de toxine botulique?

Ils sont le plus souvent absents ou minimes de l’ordre de quelques éventuels petits hématomes et une sensation d’inconfort.

Il n’a jamais été décrit de problèmes oculaires après injection de toxine Botulique ni d’effets secondaires permanents.

Extrêmement rarement, il peut y avoir un léger abaissement de la paupière, qui, en général, ne dépasse pas trois semaines. Des gouttes de collyre à l’iopidine seront alors prescrites pour améliorer ce symptôme.

Si une petite poche malaire même minime (gonflement de peau en regard de la pommette) est présente, elle pourrait être aggravé pendant plusieurs semaines par affaiblissement du drainage musculaire secondaire au Botox. Il est fortement recommandé de ne pas injecter le bas de la patte d’oie dans ce cas. Des injections minimes d’acide hyaluronique Juvederm très fluide pourront être proposées à la place.

Quelles zones sont concernées par la toxine botulinique ?

Sur les rides d’expression qui apparaissent progressivement par l’action permanente des muscles de la mimique
Les principales zones sont :

  • Les rides frontales horizontales
  • Les rides inter-sourcilières (rides du lion)
  • Les pattes d’oie
  • Les rides du fumeur
  • Les commissures des lèvres tombantes
  • Les fanons cervicaux et l’ovale du visage
  • Le sourire gingival
  • Le coin des paupières pour un effet œil de biche

On en rapprochera l’hypertrophie des masséters et le bruxisme.

Peut-on lifter les sourcils avec du Botox?

En relâchant le muscle orbiculaire qui abaisse les sourcils on laisse dominer le muscle élévateur(frontal uniquement). L’effet est une ouverture du regard très naturelle par élevation du sourcil de façon légèrement oblique. Il s’agit d’un véritable effet lifting frontal. Le nombre de lifting chirurgical classique est en phénoménal recul depuis l’avènement de la toxine botulique dans cette indication. L’effet est une orientation oblique du sourcil, très dynamique et esthétique.

Quels sont les points d’injection de la toxine botulique-Botox?

On injecte au niveau des muscles de la ride du lion par 3 ou 5 points en V entre les sourcils et au dessus de la tête du sourcil.
Plusieurs points (en moyenne 4 à 6) régulièrement disposés sur le front seront injectés pour effacer les rides frontales horizontales.
Un piqûre au niveau de la queue du sourcil complétera son ascension.
Un à trois points en dehors du coin de l’oeil descendant vers les pommettes chercheront à atténuer les rides de la patte d’oie.
De nouvelles indications apparaissent progressivement: atténuer la largeur du bas du visage en injectant du Botox dans les muscles masséters, les rides d’amertume pour remonter le coin des lèvres, pli vertical du cou et ovale du visage, rides du fumeur, remonter une pointe de nez.

En combien de temps l’effet se stabilise ?

L’effet du produit se ressent après le 2 ou 3éme jour pour s’installer complétement en 15 jours. Passé ce délai une visite de contrôle est systématiquement programmée permettant d’éventuelles retouches si jugées nécessaires. Une tension sous forme de barre du front est ressentie dans de rares cas et cède sous traitement antalgique standard sans aspirine.

Combien de temps dure le résultat ?

Progressivement en 4 à 6 mois, les effets de l’injection diminuent, et l’action musculaire réapparaît. Cet effet réversible est systématique. Mais, on constate dans de nombreux cas, un allongement de la durée de l’effet après plusieurs injections. Les muscles perdent progressivement les automatismes de contraction et le délai entre 2 injections est ainsi prolongé.

En conclusion

Cette technique reste depuis un petite révolution en médecine esthétique. Son efficacité magistrale et son innocuité en font un traitement de référence du rajeunissement facial non chirurgical. Il peut s’associer à toutes les autres techniques faciales. Le Botox est le traitement de médecine esthétique le plus fréquemment pratiquée dans le monde.

Laissez un commentaire: