TVA et chirurgie esthétique

ACTUALITÉS

Depuis le 01 octobre 2012, les actes médicaux et chirurgicaux esthétiques, arbitrairement définis comme ceux non remboursés par la sécurité sociale, pour les opposer à ceux de chirurgie reconstructrice, et à ce titre, considérés comme non thérapeutiques, sont soumis à TVA, à hauteur de 19,6 %. Les tarifs applicables jusqu’ici seront donc augmentés de 15 % environ, considérant que certains consommables, implants, produits permettront de déduire une partie de la TVA reversée.

Laissez un commentaire: