Les implants mammaires en polyuréthane : une innovation vieille de 40 ans !!

ACTUALITÉS

prothèses mammaires en gel de silicone recouverte de mousse de polyuréthane

Les implants mammaires en polyuréthane :

Principe d’action

La complication la plus importante après implantation ou augmentation  mammaire est la contraction capsulaire autour de l’implant appelée classiquement  » coque « . Les prothèses mammaires en polyuréthane ont été développées pour minimaliser ce risque. Ce sont des implants mammaires constitués d’un gel en silicone cohésif recouvert d’une enveloppe en mousse de polyuréthane. La couche externe de polyuréthane de l’implant mammaire va déclencher au niveau des tissus du sein la formation de multiples microcapsules, plutôt qu’une grande membrane unique, contigue (capsule plus ou moins souple) comme avec les implants mammaires en silicone.

L’autre avantage est l’adhésion très rapide de la prothèse mammaire qui permet une réelle prévention de la rotation ou le déplacement secondaire de la prothèse mammaire. L’augmentation mammaire par implant en polyuréthane donne un meilleur taux de réussite grâce à la qualité du gel particulièrement naturel au toucher, à l’absence de déplacement secondaire et à l’extrême rareté des coques.  

Quels sont les modèles d’implants mammaires en polyuréthane disponibles ?

Toutes les formes classiques d’implants mammaires existent avec ce matériau, et l’on distinguera particulièrement : les prothèses mammaires anatomiques dont le risque théorique habituel de rotation est quasi-nul dans ce cas et les implants mammaires coniques à forte projection centrale pour traiter les ptôses mammaires légéres sans lifting des seins et donc avec moins de cicatrices. On retrouce de la même façon, toutes les gammes prothèses mammaires rondes avec profil de haut à bas. 

Les implants mammaires en polyuréthane sont-ils sûrs ?implant anatomique polyurethane

Plus de 100 études scientifiques ont prouvé que le polyuréthane qui est déjà utilisé depuis près de 40 ans était sans risque. Ces implants sont certifiés CE (marquage européen) et FDA (certification américaine). Ce sont les implants mammaires les plus utilisés en chirurgie esthétique au Brésil depuis plusieurs dizaines d’années.

Le risque de contraction capsulaire lors de l’utilisation des implants en polyuréthane varie de 0 à 9% (de 0 à 3% pour la plupart des études) alors qu’il varie de 9 à 50% pour les autres implants de seins dans d’autres études cliniques.

Laissez un commentaire: