L’augmentation mammaire médicale interdite !

ACTUALITÉS

Décision de l’Afssaps du 26 août 2011 sur le Macrolane®

Le Macrolane est un acide hyaluronique pour la silhouette, utilisé depuis quelques années, en alternative aux prothèses mammaires, dans l’augmentation mammaire esthétique. Il s’emploie également pour le reste du corps, les fesses ou les mollets, notamment.

L’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a publié le 26 août 2011, par mesure de précaution et malgré l’absence à ce jour de risque caractérisé objectivé par une étude scientifique, d’exclure cette méthode d’augmentation mammaire à visée esthétique.

L’utilisation du Macrolane® dans toutes les autres indications  reste valable.

Il faut savoir que:

  1. aucun événement indésirable grave n’a été mis en évidence au cours de ces trois dernières années d’utilisation du Macrolane®.
  2. cette décision de l’Afssaps est motivée essentiellement par les risques de perturbation des clichés d’imagerie (examens radiologiques) et de difficultés de palpation des seins lors des examens cliniques. Ces risques sont susceptibles de se reproduire à chaque nouvelle injection (tous les 18 – 24 mois) et pourrait progressivement laisser des traces radiologiques définitives à long terme gênant, irréversiblement alors, la surveillance.
  3. le risque d’augmentation de l’incidence du cancer du sein n’a pas non plus était écarté formellement , il serait alors probablement lié au processus inflammatoire de résorption de l’acide hyaluronique.
  4. dans le même domaine, l’augmentation mammaire par injection de graisse (autogreffe adipocytaire) dit lipofilling ou lipomodelage du sein, est toujours très controversée pour des raisons similaires. Sans être interdite en France, car très utilisée en reconstruction mammaire après cancer, elle reste déconseillée par la SOFCPRE et la SOFCEP (Sociétés savantes françaises référentes en chirurgie plastique et esthétique). Alors qu’elle est très séduisante et prometteuse dans son indication d’augmentation mammaire sans prothèses, cette indication n’est donc pas actuellement reconnue en France.

Résumé : La décision de l’Afssaps ne remet pas en cause les injections d’acide hyaluronique pour l’augmentation des volumes corporels du visage (menton, pommettes, lèvres), des fesses, des mollets qui sont toujours autorisées. Seule l’injection de Macrolane® dans la poitrine pour augmentation mammaire esthétique est désormais interdite en France.

Lire les documents officiels de l’Afssaps à ce sujet:

Macrolane Afssaps Augmentation Mammaire décision

Macrolane Afssaps Augmentation Mammaire FAQ

Laissez un commentaire: